4.4 Relais : intermédiaires, temporisés, bistables

 

Vitrine 3D Suite

Les relais intermédiaires instantanés, dits aussi « tout ou rien », sont utilisés pour : les découplages (séparation de circuits), les multiplications de contacts, les commandes… Ces relais restent aussi les plus utilisés, ils assurent notamment la séparation avec l’électronique. Leur principe n’a pas changé, par contre l’évolution technologique a été spectaculaire, entre les relais aux boitiers volumineux des années 1950, et les relais miniatures des années 1970-80.
Les relais temporisés introduisent un temps fixe, ou réglable, entre l’alimentation de leurs bobines et l’action sur leurs contacts. L’électronique, rapidement utilisée pour ces relais, a apporté des progrès significatifs, en permettant notamment  de réaliser facilement des temporisations longues et en améliorant notablement la précision.
Les relais bistables conservent « la mémoire » des commandes, ils comportent selon le cas :
–  deux bobines de commande : des ordres alternés sur les bobines le font changer de position. Il est utilisé  pour la répétition de positions d’un appareil, la configuration à distance d’un automate… 
–  une bobine de commande : des commandes brèves le font changer de position. C’est le cas, par exemple, des télérupteurs d’éclairage.

1-pqyPQY – Alsthom – Usine Lecourbe – Années 1910, ou avant (?) – Largeur : 10,5 cm. Relais temporisé.
Temporisation par « soufflet à air ».

 

2-rm-2RM 2 – ASEA – Années 1940 – Diamètre : 11 cm.
Relais instantané.

 

3Relais instantanés – Largeur ACH 88 : 11 cm.
– 1 : ACH 88 – ICE – Années  1950.
– 2 : HAC 04 – ICE – Années 1950 ? – relais  en courant alternatif  50 Hz, avec redresseurs au sélénium ( avant les diodes à semi-conducteur).
– 3 : ? – MTI – Années 1950.
– 4 : 2034 – Mors – Années 1970.
– 5 : AF 4440 – ICE – Années 1970 –  Succède au relais AF 44, dont la bobine, des relais en permanence sous tension, « grillait ».
– 6 : AF 430 P – ICE – Années 1970 ? –  Relais mixte : instantané, électromécanique, avec un contact de passage (contact qui se ferme brièvement) réalisé avec un circuit  résistance condensateur et un relais miniature Clare (contact mouillé au mercure).
– 7 : AF 21 + 21 – ICE –  Années 1970 – Bistable électromécanique.
– 8 : EP571 YOAAA – MTI – Années 1970.
– 9 : EP3 EX – MTI – Années 1960.
– 10 : EP5X – MTI – Années 1970 ?
– 11 : RE 300 – CdC – Années 1960.
– 12 : RE 3000 – CdC – Années 1970.
– 13 : RE 19424 – CdC – Années 1940.
– 14 : RM – ASEA – Années 1940.

4RE 3000 – CdC – Années 1940 – 10 cm.
RE 19424 M – CdC –  Années 1970 (?) – 4,5 cm.

Relais instantanés.
Fonctionnellement similaires avec, comme évolution : un réduction spectaculaire du volume et la débrochabilité.

5sch%c3%a9ma-rt-5RT – CdC – Années 1940 – 14 cm.
Relais temporisé 5 à 60 s.

 

7-rik-20RIK 20 – ASEA – Années 1940 – 23 cm.
Relais temporisé : 2 à 23 sec, par disque embrayable, freiné par un aimant. 

 

8-cp-aseaCP – ASEA – Années 1940 – 8 cm.
Relais à deux contacts instantanés et un contact temporisé, environ 1 s, par un volant d’inertie.

 

9Relais temporisés et bistables – Largeur RT 831 : 14 cm.
– 1 : RT 831 – CdC – Années 1960 ? – Deux relais temporisés RT 811,  à ampoule de mercure : 30 à 60 s.
– 2 : D 111 – CdC – Années 1960 ? –  Deux relais temporisés RT 210 : 0,25 à 5 s. Temporisation «  à induction » par un disque freiné par un aimant.
– 3 : RT 5 – CdC – Années 1960 – Temporisé par un disque freiné par un aimant.
– 4 : RM A 10 – ASEA – Années 1940 – Bistable.
– 5 : ABG 13 – ICE – Années 1960 – Bistable.
– 6 : REB 212 – Schlumberger – Années 1970 – Bistable.
– 7 : 2007 – Mors – Années 1970 – Bistable.

10Relais temporisés – Largeur RK2 : 23 cm.
– 1 : RK2 – ASEA – Années 1940 – Temporisation 1 à 5 s.
– 2 : Tempotac – SAIA – Années 1980 – Deux contacts temporisés.Temporisation mécanique par un moteur.
– 3 : PR5knm – Brown Boveri – Années 1960 – Temporisé par un mouvement d’horlogerie.
– 4 : Coupatan – Crouzet – Années 1960 – Cet appareil servait à gérer la fonction « Homme mort » ; tout intervenant, seul dans un poste se devait de l’armer. S’il n’avait pas été réinitialisé avant la fin  de la temporisation, il déclenchait une alarme générale.
– 5 : 701 – Agastat – Années 1970 – Relais temporisé par un dispositif pneumatique. Equipait les permutations des auxiliaires de postes.
– 6 : CGH – ICE –  Années 1960 – Temporisation : 30 s.
– 7 : CH 60 – ICE – Années 1960 – Temporisation : 5 à 60 s.
– 8 : CEH7 – ICE – Années 1980 – Temporisation électronique. Remplace le CH.
– 9 : RTS 5320 – Schlumberger – Années 1970 – Temporisation électronique : 6 à 30 mn.
– 10 : BC ET72 – ICE – Années 1960 – Temporisation mécanique, maximum : 10 s.
– 11 : CACTT-ET – ICE – Années 1970 –  Temporisation électronique, maximum : 30 s.
– 12 : CEN6 S1 a – ICE – Années 1970 –  Temporisation électronique.
– 13 : CBF – ICE – Années 1970 –  Temporisation électronique.

11-hgtHGT – ICE – Années 1950 – 11 cm.
Temporisé, à ampoule de mercure.
L’ampoule, sous atmosphère d’hydrogène, avec du mercure, est séparée en deux compartiments. La cloison de séparation est pourvue d’un orifice traversé par une tresse sur un fil de nickel torsadé. Au basculement de l’ampoule, le passage du mercure est ralenti par celui, dans l’autre sens, de l’hydrogène à travers le fil torsadé, qui n’est pas « mouillé » par le mercure. Au retour au repos, la géométrie du système permet un passage rapide de l’hydrogène et donc du mercure.
 La temporisation est réglable, dans une plage réduite, en changeant l’inclinaison de l’ampoule. Il existe des ampoules pour plusieurs plages de temporisations : depuis quelques secondes jusqu’à plus d’une minute.

12Relais cartes et  miniatures.
De gauche à droite :
– Années 1960  – Relais « téléphonique ». Nombreux contacts. Rapide.
– DZ4 – MTI – 1975 – Relais emboitable 48 V. Utilisé sur les cartes des paniers d’interfaces du plan 1975.
– ST1 – Matsushita – Années ? – 24 Vcc. Soudable sur carte. 
– RTE 24048 – Schrack – Années ? – 48 Vcc. Soudable sur carte.
– CUP E001A105 – Clare – Années  1980 ? – Relais à contacts mouillés au mercure : pas de rebondissement. Très rapide : de l’ordre de la ms.
– CUP E001A648 – Clare – Années  1980 ? – Idem au précédent.
– Phénix – Années ?
– VZ 3154 – Siémens – Années 1970 ? Nombreuses versions. Embrochable et soudable. Très utilisé.
– ? – 48 V.
– ? – 48 V.
– VZ 3037 – Siémens – Années 1970 ?
– GE – MTI – Années 1980 – Embrochables. Très utilisé, notamment dans les relayages des tranches.
– GATMT – MTI – Années 1980 ?- Temporisé.
– GRRET – MTI – Années 1980 ? – Temporisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.