2.4 Autres automates de reprise de service.

Vitrine 3D Suite

 Le Contrôle Electrique a su faire preuve d’ingéniosité, afin notamment de pallier l’insuffisance des ouvrages haute tension, ou d’entreprendre leur réalisation à moindre coûts. Les équipements ci-après en sont l’illustration, mais il y en a eu d’autres, conçus le plus souvent localement : comme la MU 47, le RSV… Certains ont eu un destin multirégional ou même national.

1-atlt-1ATLT 1 – ICE – Années 1970 – Largeur : 66 cm.
Permutation des transformateurs d’un poste d’alimentation de la distribution (poste source) en cas de défaut de l’appareil en service.
Des systèmes de permutations ont été installés dès 1958..

2-atld-1ATLD 1 – ICE – Années 1970 – 66 cm.
Associé à l’ATLT lorsque par économie il y a des SRB (Sectionneurs à Rupture Brusque) au lieu de disjoncteurs.

 

3-2-e-renvoi2éme renvoi CGEE Alsthom – Années 1970 (?) – 66 cm.
Réalimentation, suite à déclenchement sur défaut permanent, de postes en coupure non équipés de protections (sous stations SNCF). Ces postes sont équipés d’un automate : la MU 2O, dit « bascule », qui, provoque l’ouverture d’un côté lors d’un manque de tension.

4-rts-20rRTS 20 – ICE – 1970 – 19″.
Cette version est des années 1980.
Remise sous tension d’une ligne et du poste de l’autre extrémité lorsque ce dernier perd son alimentation préférentielle.

texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.