2.1 Automates de réenclenchement

Vitrine 3D Suite

80 à 90 % des courts-circuits sur les lignes aériennes sont fugitifs. Pour les éliminer, Il suffit donc de mettre hors tension la ligne un bref instant. 70 à 80 % sont monophasés ; on peut donc réduire la coupure à la seule phase concernée. Cela présente de nombreux avantages : maintien du transit sur deux phases, réduction de l’impact (creux de tension) sur les clients, stabilité des groupes…
Dès 1946 des lignes 150 kV sont équipées du réenclenchement automatique. En 1951 il est décidé de généraliser le réenclenchement automatique monophasé et triphasé lent sur les lignes 150  kV et 225 kV. En 1954, d’étendre le réenclenchement triphasé lent aux réseaux HT : 63 et 90 kV.
Le réenclencheur est mis en route par la protection qui émet l’ordre – direct ou qui passe par le réenclencheur – de déclenchement. En THT, selon le défaut,  cet ordre est monophasé ou triphasé. En HT il est systématiquement triphasé (Le réenclenchement monophasé est moins utile et l’équipement, en particulier le disjoncteur,  est sensiblement plus coûteux que pour le triphasé seul).
Les tout premier réenclencheurs mono-tri ont été fabriqués par  SIDIEL, BBC, CdC, ICE  sur des schémas EDF  et  triphasés par CIMEN « 1ère série » sur des plans EDF, puis par ICE : type I, II, 20 ,30…
Le réenclenchement triphasé est effectué avec un contrôle des tensions : une extrémité remet la ligne sous tension (renvoi), l’autre reboucle. Temps de cycle : 5 à 10 s.
Le réenclenchement monophasé se fait à chaque extrémité sans contrôle. Temps de cycle : 1.5 à 2 s.
Progressivement ces appareils ont été pourvus de fonctionnalités nouvelles, notamment :
–  inversion des consignes ;
– contrôle de l’enclenchement manuel ;
–  mémoire : mise en mémoire d’un second déclenchement après un cycle, dans certaines conditions.
Il y a eu  de nombreuses versions (Réenclencheurs électromécaniques). Ils n’y sont pas tous, il manque notamment les appareils fabriqués par la CdC*.
*La CdC produisait une famille de réenclencheurs (DRT 340, DRTM 340…), équivalents à ceux d’ICE, qui ont été beaucoup moins installés.

ar-1950Schéma 123 – 964 du STEE – 1950.
Schéma de principe d’un réenclencheur mono-triphasé, installé au poste de Godin.

 

2-t30T 30 – ICE – 1955 – Largeur : 54 cm.
Réenclencheur triphasé, Installé en HT.
Est mis en route par les protections, en même temps que l’ordre de déclenchement. Contrôle avec des relais voltmétriques les conditions de tension :
–  en renvoi : la présence de la tension sur les barre et l’absence de tension sur la ligne ;
– en rebouclage : la présence de tension sur les barres, sur la ligne et le synchronisme.
S’il y a eu une manœuvre antérieure, s’assure que Le disjoncteur est « réarmé » (temps de l’ordre de la minute).
Après la temporisation de cycle triphasé commande la fermeture du disjoncteur.
Si les conditions ne sont pas remplies, après un temps de l’ordre de la minute, l’appareil se désarme ; il faudra refermer le disjoncteur manuellement.

3-mt-21MT 21 – ICE – 1955 – 54 cm.
Monophasé et triphasé, installé en THT.
Est mis en route par l’ordre de déclenchement issu de la protection de distance, qui lui envoie également des informations du défaut (sélection de phase). Si le défaut est monophasé il provoque le déclenchement de la phase concernée et sa fermeture 1.5 à 2 s après. S’il est polyphasé il  réalise un cycle triphasé avec contrôle des tensions.

4-t-31-mT31 M – ICE – 1970 (T 30 : 1958) – 54 cm.
T 30 modifié en T 31 : adjonction de nouvelles fonctions.
A subi par la suite plusieurs modifications : notamment le remplacement de relais temporisés, à ampoule de mercure, par des relais électroniques CEN 6.

5-t-35aT35A – ICE – 1980 – 66 cm.
Dernière génération des réenclencheurs électromécaniques triphasés.
Installé dans les fileries Ariane, sur les lignes HT et en 225 kV sur des ouvrages où la fonction enclenchement monophasé n’est pas utilisée.
Intègre les évolutions réalisées, au fil du temps, sur ces appareils : inversion des consignes…

6-mt-4307-mt-430MT 430 – ICE – 1982 – 66 cm.
Dernière génération des réenclencheurs électromécaniques.
Intègre les évolutions réalisées, au fil du temps, sur ces appareils : Inversion des consignes…
Installés, dans les fileries Ariane, sur les lignes 225 kV.

 

 

texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.