9.5 Ohmmètres – Tellurohmmètres.

Vitrine 3D Suite

Pour déterminer des résistances, on mesure le courant qui les traverse et les tensions à leurs bornes (la valeur de la résistance est calculée en appliquant la loi d’ohm : R=U/I). On peut aussi les mesurer avec un ohmmètre ou un pont de mesures.
La mesure de résistances de terres de pylônes et de postes est effectuée avec  un appareil appelé Tellurohmmètres, ou des montages équivalents. Le principe est d’injecter un courant alternatif dans le sol et de faire des mesures de tensions en différents points.

1-pont-wPont de Wheatstone B4 – AOIP- 1954 – largeur : 23 cm.
Permet la mesure de résistances avec une bonne précision : moins de 1%.

 

2-pm-ttPont de mesures – Trûb Tauber – Années 1960 (?) – 11 cm.
Mesure de résistances.

 

3-pont-w-kPont de mesures – Chauvin Arnoux – Années 1970 (?) – 13 cm.
Pont de Wheatstone (position W), pour les mesures de résistances solides et de Kohlrausch (position K), pour les résistances liquides.

4-pont-msPont de localisation, Type M.S. – Chauvin Arnoux – Années 1970 (?) – 13 cm.
Pont de Wheatstone, méthode de Murray, pour la recherche d’un défaut à la terre.
Pont de Sauty pour celle d’une coupure franche.

5-r-%c3%a9talonRésistance étalon 2724A – Valhalla Scientific – Années 2000 – 19″.
Résistances étalons programmable.
Piloté par ordinateur.
Etalonnage des appareils de mesures, dans le cadre de l’assurance qualité.

6-38315Tellurohmmètre 38315 – Chauvin Arnoux  – Années 1930 ou avant (?) – 13 cm.
Mesure de 5 à 50 Ohms.
Générateur manuel.

 

7-tellur-cdcTellurohmmètre – CdC – Années 1930 – 19 cm.
Mesures de 0 à 200 Ohms.
Générateur manuel.

 

8-c-de-tContrôleur de terre – Chauvin Arnoux – Années 1950 (?) – 22 cm.
Tellurohmmètre.
Générateur manuel.

 

9-t-12Tellurohmmètre T12 – (?) – Années 1970 (?) – 12 cm.
Mesures de  prises de terre : 0,2 à 20 Ohms.
Mesure de la résistance spécifique du sol.
Générateur manuel.

 

10-tellur-meggerTellurohmmètre – Megger – Années 1970 (?) – 16,5 cm.
Electronique.
0.01 à 9990 ohms.

 

11-pylon-boxMesureur de terre de pylônes C.A 6472-6474 – Chauvin Arnoux – Début 2000, opérationnel en 2008 – 40 cm.
Toutes les fonctions d’un Tellurohmmètre, avec en plus, la possibilité de prendre en compte le seul courant dans la mise à la terre*. Sa mesure est faite** avec des «  tores (ou bobines) de Rogowski », dont la longueur : 4 m unitaire  permet d’entourer la base des pylônes ; il est possible de les mettre en série, ou de faire plusieurs tours pour augmenter la sensibilité).
Fréquence : 40 à 5000 Hz.
Conçu par RTE SO.
* la plupart des  pylônes étant équipés de câbles de garde, il faut : soit mesurer le courant « de fuite » dans ce dernier, ce qui n’est pas facile, soit mesurer le seul courant dans les mises à la terre.
** Il a été utilisé pour cela des « pinces ampèremétriques », jusqu’à 32 cm de diamètre, mais ce dernier était insuffisant pour la moitié des pylônes.

12-terre-postesMesure résistances de terre de postes – Forclum, SO – Années 1990 – 1,40  m.
Remorque pour, essentiellement, la mesure de la résistance de terre et de l’equipotentialité, des réseaux terre des postes.
Puissance 100 KVA, tension 50 à 1000 V.
A remplacé des montages, réalisés ponctuellement, qui pouvaient comporter des risques pour les personnes et le matériel.
Le principe étant toujours le même : utiliser une ligne HT de plusieurs Km pour l’injection du courant et un câble déroulé sur le sol, pour la mesure des tensions, de 500 m à 5 km , « à vol d’oiseau ».
Conçue par RTE SO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.