Le Contrôle-Commande du Réseau français de Transport d’Electricité jusqu’aux années 2000.

logo_esconce-500x95Ce conservatoire présente, dans leur contexte, les matériels de l’Espace du Contrôle-Commande du Réseau français de Transport d’Electricité (ESCONCE). Ils sont aussi présentés dans un espace virtuel en 3D :  ESCONCE virtuel

Rassemblés à Toulouse dans une salle d’exposition, ces matériels et archives ont été transférés, début 2014, à l’annexe du musée EDF : Electropolis, à Ottmarsheim.

Un ouvrage : « Le système nerveux du réseau français de transport d’électricité : 1946-2006, 60 années de contrôle électrique », a été rédigé dans le cadre d’ESCONCE. Cet ouvrage, de la collection EDF R&D, édité par les Éditions Lavoisier, est épuisé, il peut être acheté au format PDF.

Le Contrôle-Commande, au sens large, inclut les télécommunications, avec notamment la téléconduite et les transmissions… qui sont l’objet du musée ESTEL et du Conservatoire des Télécommunications du Réseau Electrique français . Avec comme ouvrage : « Les télécommunications au cœur du système électrique français : 1946-2000 ».

Bandeau : La France vue de l’espace, la nuit – le réseau de transport THT et HT – départs lignes du poste 225 kV de Verfeil.
___________________________________________________________________

Un réseau de transport électrique est l’objet des perturbations : courts-circuits*, surcharges, perte de l’équilibre production/consommation… Il ne peut pas fonctionner sans des systèmes de protection et des automates performants**. Le Contrôle-Commande (dit aussi Contrôle-Electrique) pilote ces systèmes et assure également d’autres fonctions : la conduite, le comptage de l’énergie… son activité concerne tout ce qui est indispensable au bon fonctionnement des réseaux : protections, automatismes, conduite, mesures, enregistrements, réglages, analyse du fonctionnement, maintenance.

Commencer la visite …

*10000 à 20000 courts-circuits par an sur le réseau de transport français.
** Il y a quasiment chaque jour dans le monde, des coupures d’électricité, de plus ou moins grande ampleur, dues aux défaillances, ou insuffisances, des systèmes de protections et automates.
Le 19 décembre 1978 « écroulement » de la quasi-totalité du réseau français.
D’autres incidents, plus ou moins généralisés, heureusement moins importants, ont eu lieu depuis.
Un incident similaire a failli se produire le 4 novembre 2006 au niveau Européen.
______________________________________________________________________

L’association ESCONCE* a été créée en 2002, par d’anciens collaborateurs de RTE, afin de sauvegarder et de mettre en valeur le patrimoine du contrôle-commande, des réseaux de transport d’électricité français.
Ce projet, à l’initiative du Directeur de RTE (Réseau de Transport d’Electricité) André Merlin, a pu voir le jour grâce au travail de recherche, de classification et de rédaction d’André Laurent, de Bernard Fabre, de Claude Fernandez, de Francis Lafeuille, de Francis Lafon, de Jacques Pérès, de Marc Laurent. De nombreux matériels et des archives, ont d’abord été rassemblés dans un bâtiment RTE à Toulouse, au sein d’un « Espace », puis transférés, début 2014, à l’annexe du musée EDF : Electropolis, située à l’Ile du Rhin, 68490 Ottmarsheim. Ces matériels sont désormais présentés sur ce site internet. Ils sont ainsi accessibles à tous. La présentation permet de constater la diversité des matériels et les mutations technolo­giques (électromécanique, électronique à logique câblée, électronique numérique) qui ont entraîné de profondes évolutions (performances, fonctionnalités, coûts, poids, volumes, maintenance…).

* ESCONCE est l’abréviation d’ESpace CONtrôle Commande de l’Électricité. Le terme esconce désigne également une lanterne utilisée au Moyen Âge et à la Renaissance.

 

10 réflexions au sujet de « Le Contrôle-Commande du Réseau français de Transport d’Electricité jusqu’aux années 2000. »

  1. Je propose de modifier le texte « Un réseau de transport électrique est l’objet … » comme suit :
    Un réseau de transport électrique est l’objet de perturbations : courts-circuits*, surcharges, perte de l’équilibre production/consommation… Il ne peut pas fonctionner sans des systèmes de protection et des automates performants**. Le Contrôle-Commande (dit aussi Contrôle-Electrique) pilote ces systèmes et assure également d’autres fonctions : la conduite, le comptage de l’énergie… son activité concerne donc tout ce qui est indispensable au bon fonctionnement des réseaux : protections, automatismes, conduite, mesures, enregistrements, réglages, analyse du fonctionnement, maintenance.

  2. Bonjour,
    Je possède un Millivoltmètre et ampèremètre AOIP G223.
    Pouvez vous me procurer une notice d’emploi ?
    Je vous remercie.
    Cordialement,

    • Bonjour,
      Nous avions seulement des informations et documents concernant les matériels du conservatoire.
      Les indications portées sur l’appareil:calibres et autres, permettent normalement de l’utiliser pour des mesures.
      Cordialement
      Claude F.

  3. Bonjour, j’ai récupéré un convertisseur de puissance réactive de la Compagnie des Compteurs (CdC Montrouge) de type EWG 93R.
    Ce matériel vous intéresse-t-il?
    (je l’ai déjà sauvé une fois de la poubelle)

    • Bonjour,
      Merci pour votre proposition. Mais nous ne sommes pas en mesure de gérer de nouveaux matériels, Le conservatoire physique ayant été pris en charge par une autre structure : Electropolis.
      Claude F.

  4. Bonsoir

    Excellente initiative de faire découvrir une partie méconnue du transport
    d’énergie
    le musée virtuel permet de voir l’évolution de ta technologie au fil des ages
    J’ai connu certains types d’installation dans le cadre d’installation d’énergie de centre de télécommunications en technologie nanoélectronique
    Une question
    L’Alsace a une époque a utilisée des matériels spécifiques ainsi que sans doute
    la base sous marine de Lorient (siemens ou aeg etc …)
    Avez vous des photos ou matériel datant de cette époque ?
    Cordialement

  5. Bonjour,

    Je possède un appareil landis & Gyr de 1956, mais il est impossible de trouver des informations sur cet appareil
    Sur le devant il y a une plaque signalétique disant que c’est la propriété du ministère de l’intérieur et d’autres informations.
    Il a 2 voyants (un rouge et un blanc) un bouton poussoir entre les 2 voyants et dessous un ronfleur.
    Une lanière de cuir pour pouvoir le porter.
    C’est un petit appareil sur pied qui doit faire 20cm de haut. et 10 de profondeur et 10 de large.
    Il est plombé et fonctionne sur une prise secteur 220V

    • Bonjour,
      Avec cette description et sans photo il est difficile d’identifier le type de matériel. Avec l’info signalétique et la description, il s’agit sans doute d’un matériel de mesure ou de détection passif ou actif d’un domaine autre que celui du contrôle électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.